Jungle Mag

Catégorie : Sociétés

Quiet quitting
Les salariés sont démotivés ! C’est ce que porte à croire cette nouvelle tendance dont on nous parle partout. Après la grande démission, le quiet quitting est-il une simple illusion ou un véritable signal faible ? Pour en être sûr, il faut se demander pourquoi certains cadres en font le minimum…
Infobésité
L’accès à l’information n’a jamais été aussi simple. À tel point que les consommateurs n’ont même plus besoin d’aller la chercher… Ils en reçoivent tellement à longueur de journée qu’ils se sentent submergés et ne peuvent plus la digérer. La fatigue informationnelle qui en résulte est bien plus grave qu’on ne le pense.
Toxicité
Tout le monde ne peut pas devenir manager. Pourtant, notre société fait de cette position hiérarchique l’objectif ultime à atteindre. Alors logiquement, quand un salarié est performant à son poste, celui-ci est rapidement promu et gagne en responsabilité en même temps qu’un meilleur salaire. Cependant, cela ne fait pas toujours de lui un bon manager…
Générations
Les générations X, Y ou Z existent-elles vraiment ? Pour les experts de la communication et des ressources humaines, c’est certain. Mais à y regarder de plus près, on peut tout de même s’interroger. Elles sont très pratiques pour le ciblage publicitaire, mais leur pertinence ne s’appuie pourtant sur aucune étude sérieuse.
Social info
L’actualité se consomme maintenant sur les réseaux sociaux. Grâce aux médias vidéo, tels que Brut ou Loopsider, les jeunes et les moins jeunes s’informent sans quitter leur plateforme préférée. Mais aujourd’hui, une nouvelle génération de journalistes émerge.
Culture de l’échec
L’erreur est humaine, mais l’entreprise a tendance à le nier. Parce que le culte de la réussite est adulé dans nos contrées, les salariés n’arrivent pas souvent à rebondir en cas d’échec. Pourtant, une psychologue américaine prouve dans une étude qu’une attitude positive est plus importante que les diplômes pour faire carrière. Alors, le monde professionnel devrait prêter l’oreille.
Bienveillance
Il y a les managers inspirants, et il y a les autres. Mais à l’heure actuelle, les salariés ne veulent plus subir la pression de ces derniers. Parce que la crise sanitaire est passée par là, les équipes ont trouvé un nouvel équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Et ils n’hésitent plus à tout plaquer pour le préserver.
Maslow
Dans le monde du marketing, cette pyramide est presque plus célèbre que celles d’Égypte. Établie par le psychologue Abraham Maslow, elle hiérarchise nos besoins, et plus particulièrement, de consommation. Cependant, ce modèle a été bousculé par d’autres. Proposant des analyses plus fines et complexes, ces derniers ont permis de mieux comprendre le comportement des acheteurs en fonction d’un contexte particulier...
Design sprint
Pour innover, il faut être dans les starting-blocks ! Car, comment développer l’efficacité de ses équipes si on ne leur donne pas un objectif à atteindre. C’est ce manque de méthode qui bride la créativité pendant les brainstormings. Afin de pallier cela, un jeune designer a créé une nouvelle approche.
Auto-apprentissage
La jeune génération n’est pas toujours facile à suivre. Leur démarche est souvent iconoclaste sur la forme et révolutionnaire sur le fond. Et ce, quel que soit le domaine. Concernant l’éducation, certains n’hésitent pas à faire l’école buissonnière à leur façon. De leur propre chef, ils décident de se déscolariser pour suivre leurs aspirations.
Entreprise à mission
La place de l’entreprise est remise en question dans la société. Parce qu’elle n’est plus considérée comme une simple entité économique, certaines se dotent d’une forme particulière pour s’engager au niveau social ou environnemental. Avec le statut d’entreprise à mission, elles œuvrent à la hauteur de leurs moyens, mais surtout, rendent des comptes sur leurs actions en interne comme à l’externe.
Écosystème entrepreneurial
Pourquoi entreprendre seul quand on peut le faire dans un écosystème ? Tout d’abord, pour faire face à un contexte de transformation numérique avec un modèle adaptatif. Mais aussi, pour mettre en pratique une certaine vision de l’entrepreneuriat. En effet, parce que l’innovation permet de changer le monde, il est possible de s'inscrire dans une démarche collective afin de renforcer le poids de son action.
Soft skills
Que l’on soit bardé de diplômes, ou que l’on possède des compétences très recherchées, on n’est peu de chose sans soft skills. Et les entreprises s’en sont bien rendues compte pendant la crise sanitaire. Les atouts de l’intelligence émotionnelle ont démontré leur efficacité durant ces mois difficiles. De plus, cette période a également mis en relief la dimension stratégique des ressources humaines.
Résilience
Personne ne peut nier l’évidence aujourd'hui. L’activité humaine a de fortes répercussions sur notre environnement. Dans ce contexte, l’innovation adapte sa posture pour mieux répondre aux enjeux. La recherche de la performance n’est plus la priorité. Et dans tous les domaines, elle fait preuve de résilience.
Monde d’après
La pandémie que nous traversons a donné naissance à l’idée que la société pourrait être tout autre. Plus respectueuse de l’environnement, de l’être humain… Pourtant, le temps a passé et nous ne voyons pas vraiment émerger ce “monde d’après”. Aujourd'hui, l’activité économique a repris ses droits.
Adaptive learning
Le marché de l’emploi évolue en même temps que les entreprises. Et avec le progrès technologique, cela va toujours plus vite. Alors, pourquoi ne donnons-nous pas aux salariés de demain la capacité d’apprendre par eux-même ? C’est l’approche que prône l'adaptive learning.
Holochain
Tout le monde entend parler de la blockchain. Malheureusement, ses applications sont réservées à ceux qui font l’effort de comprendre ses atouts. En parallèle, la holochain émerge avec la volonté d’offrir à tous la possibilité de s’approprier les logiciels populaires sur internet.
Freelance
Pourquoi recruter un expert quand on peut l’employer en freelance ? Dans tous les domaines, les indépendants représentent un véritable atout pour les entreprises. Par leur agilité, ils apportent à ces dernières la souplesse dont elles ont cruellement besoin aujourd'hui.
Le sens du travail
Le marché du travail continue sa mutation. Et beaucoup d’entreprises, grandes ou petites, ne savent plus comment faire pour attirer et retenir les talents. Peut-être parce qu’elles ne sont plus en phase avec les aspirations personnelles des salariés…
Ressources humaines
La crise sanitaire a joué le rôle de révélateur dans les entreprises. En remettant les choses à plat, ces dernières se sont aperçues de l’importance du dialogue social. L’utilité de leurs salariés ayant été mise au grand jour avec le télétravail, un exercice de répartition a dû être fait.
Télétravail
Le télétravail a explosé et le retour en arrière n’est plus possible. Face à ce changement quelque peu cataclysmique pour bon nombre d’organisations, chacun a dû s’adapter dans l’urgence. Parce que le travail à distance n’est pas forcément ce que l’on croit, il est nécessaire de comprendre les besoins des salariés pour mieux y répondre. En effet, le télétravail peut être facteur d’inégalité sociale.