Twitch

La télévision a de la concurrence… Et même si elle reste reine en matière d’audience, elle a de quoi se faire du souci. Car en plus des réseaux sociaux, des jeux vidéo et des plateformes de VOD, Twitch accapare encore davantage le temps d’écran des jeunes.

Empathie

Les consommateurs sont des êtres humains. Certes, on enfonce une porte ouverte en disant cela. Pourtant, beaucoup de marques ont tendance à l’oublier. À travers leur communication, elles tentent de satisfaire leurs besoins en oubliant d’être à l’écoute de leurs émotions.

Consommation responsable

Le consommateur écoresponsable est un mouton à cinq pattes ! Car entre ce que l’on dit et ce que l’on fait, il y a un monde… Mais c’est souvent parce que reproduire un comportement d’achat respectueux de l’environnement n’est pas si facile à faire.

Optimus

Est-ce un nouveau coup de bluff d’Elon Musk ? Le PDG controversé de la firme Tesla n’en est pas à son coup d’essai, mais son ambition n’a pas de limite. En concevant un véritable robot à tout faire, il a la volonté de réaliser le vieux rêve des auteurs de romans de science-fiction.

Eco-purpose

Pour démontrer leur engagement en matière d’écologie, les entreprises sont dans la surenchère. En effet, les discours de façade et le greenwashing ne font plus recette. Même les institutions tentent de légiférer pour interdire l’imagerie verte utilisée par les entreprises polluantes.

IA art

Les champs d’intervention de l’intelligence artificielle ne cessent de se développer. Après les agents conversationnels, la surveillance vidéo ou la mobilité, c’est maintenant la création graphique qui profite de cette avancée technologique.

Quiet quitting

Les salariés sont démotivés ! C’est ce que porte à croire cette nouvelle tendance dont on nous parle partout. Après la grande démission, le quiet quitting est-il une simple illusion ou un véritable signal faible ? Pour en être sûr, il faut se demander pourquoi certains cadres en font le minimum…

The Merge

La crypto-monnaie est une technologie encore jeune… Et de ce fait, sa valeur est très instable. C’est pourquoi les créateurs de ces devises virtuelles recherchent des solutions pour les viabiliser. Notamment l’Ethereum Foundation, qui a décidé de changer le protocole de minage de ses actifs.

Infobésité

L’accès à l’information n’a jamais été aussi simple. À tel point que les consommateurs n’ont même plus besoin d’aller la chercher… Ils en reçoivent tellement à longueur de journée qu’ils se sentent submergés et ne peuvent plus la digérer. La fatigue informationnelle qui en résulte est bien plus grave qu’on ne le pense.

Marque inspirante

Le matraquage publicitaire n’est pas près de s’arrêter. Pourtant, les consommateurs y sont de plus en plus insensibles… D’ailleurs, leur perception des marques est souvent floue. Et même pire, ils ont tendance à ne plus les différencier lorsqu’ils recherchent un produit sur internet.

Sobriété sociale

Les enjeux environnementaux sont toujours plus prégnants dans la société. Entre les incendies estivaux, les canicules à répétition et les pénuries d’eau, les Français sont maintenant conscients qu’ils doivent se mobiliser. Et les entreprises également ! Elles savent bien que, demain, leurs engagements RSE ne suffiront plus à convaincre leurs clients…

Effet IKEA

Qu’on aime son design ou qu’on déteste, son succès est indiscutable. La célèbre marque suédoise vend ses produits partout dans le monde. Et pour y arriver, elle a une recette bien à elle. Des prix ultra-compétitifs d’une part et un supplément d’âme de l’autre.

Authenticité

Les internautes scrollent à l’infini ! Une information en remplace une autre à chaque seconde sur leurs réseaux sociaux. Alors naturellement, ils n’arrivent plus à séparer le bon grain de l’ivraie… Et sont à la recherche de contenus plus authentiques.

TrustPiD

La gratuité d’internet est acquise pour les internautes. En échange de leurs données personnelles, ils accèdent à des contenus sans débourser un seul centime. Mais le modèle économique des éditeurs de site est en danger… D’une part, par les bloqueurs de publicité, et de l’autre, par l’avidité des GAFAM.

Toxicité

Tout le monde ne peut pas devenir manager. Pourtant, notre société fait de cette position hiérarchique l’objectif ultime à atteindre. Alors logiquement, quand un salarié est performant à son poste, celui-ci est rapidement promu et gagne en responsabilité en même temps qu’un meilleur salaire. Cependant, cela ne fait pas toujours de lui un bon manager…

Gré à gré

Serait-ce le grand retour de la réflexion stratégique dans la publicité en ligne ? Pour la première fois depuis de nombreuses années, la progression de l’achat d’espace en gré à gré dépasse celle de la programmatique. Même si cette dernière est majoritaire sur le marché, les agences média reviennent de plus en plus à des méthodes traditionnelles.

Seconde main

L’achat de produits d’occasion connaît un succès toujours grandissant. Plus qu’un simple effet de mode, cette tendance est issue de la prise de conscience des enjeux écologiques des consommateurs. En outre, le contexte économique actuel la renforce énormément.

Com de crise

La communication parle de la vie des entreprises. Qu’elle soit rose ou un peu plus sombre… Parce qu’il peut arriver à n’importe quelle marque de faire face à un bad buzz, il est nécessaire pour elle de s’y préparer. Et c’est d’autant plus important quand la source de la crise a des conséquences néfastes sur la santé des consommateurs.

Coliving

Aujourd’hui, entrer dans la vie active est une vraie aventure pour les jeunes. Ils n’ont plus envie d’être pieds et poings liés par une entreprise avec un CDI ! Alors, pourquoi se laisseraient-ils enfermer avec la location d’un appartement ? Ce changement d’état d’esprit va de pair avec l’évolution de la société. C’est pourquoi une nouvelle forme d’habitat émerge depuis plusieurs années.

Social commerce

Tout est social ! Et le commerce en ligne se retrouve également dans cette tendance. Depuis la crise sanitaire et les confinements, les habitudes des consommateurs ont changé. Leur attention est toujours plus aspirée par les réseaux sociaux, et l’objectif consiste à leur offrir l’opportunité d’acheter des produits, sans quitter leur application préférée.

Générations

Générations

Les générations X, Y ou Z existent-elles vraiment ? Pour les experts de la communication et des ressources humaines, c’est certain. Mais à y regarder de plus près, on peut tout de même s’interroger. Elles sont très pratiques pour le ciblage publicitaire, mais leur pertinence ne s’appuie pourtant sur aucune étude sérieuse.

Social info

Social info

L’actualité se consomme maintenant sur les réseaux sociaux. Grâce aux médias vidéo, tels que Brut ou Loopsider, les jeunes et les moins jeunes s’informent sans quitter leur plateforme préférée. Mais aujourd’hui, une nouvelle génération de journalistes émerge.

NFT Dynamique

NFT Dynamique

Le métavers n’est pas encore d’actualité. La valeur du bitcoin est toujours très volatile… De fait, les technologies du web de demain souffrent encore de leur immaturité. Mais parmi elles, le NFT semble sortir son épingle du jeu. Et les start-up du secteur travaillent pour étendre ses domaines d’application.

Marque employeur

marque employeur

Avec le développement des réseaux sociaux, la marque employeur s’est fait une place de choix dans le paysage de la communication. Il faut dire que les enjeux liés au recrutement sont toujours plus forts à l’heure actuelle. Car après la crise sanitaire, les salariés sont en recherche d’authenticité.

Progressive Web App

Les applications mobiles possèdent de nombreux avantages. Alors, pourquoi ne pas s’en servir dans le développement de sites internet ? Car la technologie Progressive Web App permet de profiter du meilleur des deux mondes ! Celle-ci offre une expérience de navigation fluide, proche de celle sur smartphone, quel que soit le support.

Communauté

Internet est bien plus qu’un simple média. Parce qu’il est constitué de communautés, il permet aux utilisateurs de s’engager de plein de façons différentes. Ceux-ci s’abonnent à des comptes sur les réseaux sociaux, participent à des conversations, créent du contenu par eux-mêmes…

Conversation

Les liens se créent par la parole. C’est valable dans la vie de tous les jours, comme pour les entreprises. Dans leur relation client, nombreuses sont celles qui adoptent une stratégie conversationnelle pour séduire. Cette dernière est mise en place sur les réseaux sociaux en premier lieu pour engager. Et ensuite, de multiples solutions technologiques existent pour automatiser le dialogue à travers l’écosystème numérique des marques.

Culture de l’échec

L’erreur est humaine, mais l’entreprise a tendance à le nier. Parce que le culte de la réussite est adulé dans nos contrées, les salariés n’arrivent pas souvent à rebondir en cas d’échec. Pourtant, une psychologue américaine prouve dans une étude qu’une attitude positive est plus importante que les diplômes pour faire carrière. Alors, le monde professionnel devrait prêter l’oreille.

Anthropomorphisme

Les hommes trouvent des qualités humaines à toutes sortes de choses. Des animaux, des objets… Et même des technologies ! C’est notre manière de ressentir de l’empathie pour ce qui ne fait pas partie de notre espèce. Récemment, un ingénieur de Google a été mis à pied pour avoir affirmé qu’une intelligence artificielle était douée de conscience.

Bienveillance

Il y a les managers inspirants, et il y a les autres. Mais à l’heure actuelle, les salariés ne veulent plus subir la pression de ces derniers. Parce que la crise sanitaire est passée par là, les équipes ont trouvé un nouvel équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Et ils n’hésitent plus à tout plaquer pour le préserver.

Sur-mesure

L’après-guerre a vu le confort des ménages s’améliorer. De nombreux équipements ont permis de faire entrer le quotidien des Français dans une nouvelle ère. Et depuis, les consommateurs sont toujours plus séduits par une expérience client personnalisée. Parce que leurs standards évoluent avec le progrès technique, ils se créent des modes de consommation sur-mesure pour satisfaire leurs besoins en même temps que leurs valeurs.

Biosourcé

Tout ce qui est bio vaut de l’or. Les matériaux biosourcés ne dérogent pas à la règle. Créés à partir d’éléments organiques renouvelables, ils séduisent les consommateurs autant pour leurs propriétés techniques que leur dimension écoresponsable. C’est pourquoi ces nouvelles matières ne sont plus seulement l’apanage du bâtiment. Des marques de tous les secteurs innovent afin de les inclure dans leurs produits.

Fake influence

Dans le marketing d’influence, l’usage de faux peut rapporter gros. D’ailleurs, les marques se sont longtemps laissées berner par de faux influenceurs. Ces derniers gonflant artificiellement leur communauté afin de falsifier leur taux d’engagement. Et les annonceurs investissent en pensant toucher leur public… Pourtant, de nombreux outils existent pour identifier les données frauduleuses.

Maslow

Dans le monde du marketing, cette pyramide est presque plus célèbre que celles d’Égypte. Établie par le psychologue Abraham Maslow, elle hiérarchise nos besoins, et plus particulièrement, de consommation. Cependant, ce modèle a été bousculé par d’autres. Proposant des analyses plus fines et complexes, ces derniers ont permis de mieux comprendre le comportement des acheteurs en fonction d’un contexte particulier…

Cryptomonnaie

L’argent ne fait pas le bonheur. Même virtuel, il a des conséquences bien réelles dans notre société. Pourtant, les inventeurs des cryptomonnaies ont la volonté de faire avancer celle-ci, en s’affranchissant des marchés financiers. Inviolables et décentralisées, elles ont cependant été détournées de leur mission première malgré les fortes fluctuations dont elles font l’objet.

Logo Beginnings

Les marques ne seraient rien sans logo. Cette affirmation nous apparaît comme une évidence. Cependant, ce n’était pas le cas le siècle dernier. À travers le livre Logo Beginnings, Jens Müller nous propose de découvrir les origines des logos et leur évolution à travers les époques. Les différents designs sont catégorisés en fonction de leurs inspirations et présentés au fil des chapitres de manière passionnante.

Design sprint

Pour innover, il faut être dans les starting-blocks ! Car, comment développer l’efficacité de ses équipes si on ne leur donne pas un objectif à atteindre. C’est ce manque de méthode qui bride la créativité pendant les brainstormings. Afin de pallier cela, un jeune designer a créé une nouvelle approche.

Serif

Il existe une infinité de polices d’écriture. Pour le plus grand bonheur des marques, il est possible d’exprimer de nombreuses émotions à travers elles. Et c’est le cas avec les typographies à empattement, ou serif. Nobles et indémodables, elles savent également s’inscrire dans le graphisme moderne.

Auto-apprentissage

La jeune génération n’est pas toujours facile à suivre. Leur démarche est souvent iconoclaste sur la forme et révolutionnaire sur le fond. Et ce, quel que soit le domaine. Concernant l’éducation, certains n’hésitent pas à faire l’école buissonnière à leur façon. De leur propre chef, ils décident de se déscolariser pour suivre leurs aspirations.

App économie

L’invention du smartphone a bouleversé notre quotidien. Objet à tout faire, cet outil est devenu le prolongement naturel de notre bras. Pour naviguer sur internet, consulter les réseaux sociaux, ou encore jouer… Et accessoirement pour téléphoner. Avec un usage tourné vers la connectivité à outrance, celui-ci a permis à une économie de se développer : celle des applications.

Post-vérité

Pour certains, toute vérité n’est pas bonne à dire. Politiques, influenceurs ou entreprises n’hésitent pas à la manipuler parce qu’elle ne va pas dans leur sens. Ainsi, ils orientent l’opinion publique en leur faveur. Cette réalité alternative appartient à l’ère de la post-vérité dans laquelle nous évoluons. Le monde étant complexe, il est plus facile de s’attacher à des théories simplistes qui parlent à nos émotions. Et tout le monde peut se laisser berner…

Entreprise à mission

La place de l’entreprise est remise en question dans la société. Parce qu’elle n’est plus considérée comme une simple entité économique, certaines se dotent d’une forme particulière pour s’engager au niveau social ou environnemental. Avec le statut d’entreprise à mission, elles œuvrent à la hauteur de leurs moyens, mais surtout, rendent des comptes sur leurs actions en interne comme à l’externe.

Pixel war

Peu d’événements sur la toile peuvent mobiliser tant d’internautes. Avec pixel war, le site Reddit a créé un véritable challenge où d’immenses communautés s’affrontent dans la joie et la bonne humeur. Chaque 1er avril depuis 1997, le célèbre forum demande à ces dernières de se coordonner afin de créer une gigantesque toile virtuelle. Et de fait, ça marche ! Au niveau international, les utilisateurs placent leurs pixels patiemment pour créer une grande œuvre collective.

NFT purpose

À quoi servent les NFT ? Beaucoup de gens se posent la question, pendant que d’autres travaillent à développer leur potentiel. Parce que leurs domaines d’application sont vastes, il n’est pas toujours facile d’en comprendre les tenants et les aboutissants. Et donc, cette technologie est souvent critiquée pour la bulle spéculative qu’elle tend à créer dans le domaine de l’art numérique, ou sa consommation énergétique.

NFT hack

Les NFT font des envieux. Dans le domaine de l’art numérique, la valeur de certaines œuvres dépasse l’entendement. Et même si celle-ci est soumise à une forte spéculation, les hackers n’hésitent pas à tenter de dérober les précieux jetons. Étant liée à la blockchain, la technologie est en théorie inviolable. Cependant, l’erreur humaine permet aux pirates de commettre leurs forfaits.

NFT art

Il y a l’art et le marché de l’art. Deux mondes différents qui se rejoignent grâce aux NFT. Artistes et collectionneurs se sont emparés de cette technologie pour explorer une nouvelle façon de créer et d’échanger des œuvres. Les musées s’intéressent également aux NFT pour renflouer les caisses après la crise sanitaire, et surtout, diversifier leurs revenus.

Gaming

Tout le monde joue aux jeux vidéo. Que ce soit de manière occasionnelle ou plus assidue, des millions de français s’adonnent à ce loisir de masse. De fait, la perception des joueurs a évolué. Aujourd’hui, les marques savent bien que le gaming n’est plus réservé à quelques marginaux. Pour toucher une audience plus jeune, celles-ci n’hésitent plus à sponsoriser des créateurs spécialisés en la matière.

Social prime

Avant, il y avait le prime time pour rassembler une audience captive. Maintenant, cette heure de grande écoute n’est plus l’apanage de la télévision. Les smartphones sont devenus les premiers écrans des plus jeunes grâce aux réseaux sociaux. Parce que c’est une véritable lutte pour attirer l’attention du plus grand nombre qui se joue, ces plateformes font tout pour devenir la principale source de divertissement.

Podcast

Depuis l’ORTF, nous avons fait du chemin. Prolongement logique de la radio, le podcast connaît un réel succès en France comme à l’étranger. Pour rattraper l’écoute des émissions des principales stations, mais également pour découvrir des programmes créés par des maisons de production dédiées à ce nouveau média. Les thématiques couvertes par les podcasts sont aussi diverses que variées…

Publicité en ligne

Pour diffuser de la publicité sur internet, les GAFAM sont incontournables. Google, Apple, Facebook et Amazon sont les principales régies publicitaires en ligne. Et elles ne souffrent de presque aucune concurrence. C’est un marché énorme, mais l’efficacité de la publicité en ligne est aujourd’hui remise en question. À tel point qu’on le compare à une bulle spéculative sur le point d’éclater.

Écosystème entrepreneurial

Pourquoi entreprendre seul quand on peut le faire dans un écosystème ? Tout d’abord, pour faire face à un contexte de transformation numérique avec un modèle adaptatif. Mais aussi, pour mettre en pratique une certaine vision de l’entrepreneuriat. En effet, parce que l’innovation permet de changer le monde, il est possible de s’inscrire dans une démarche collective afin de renforcer le poids de son action.

Expérience utilisateur

Sans le savoir, nous vivons au quotidien de multiples expériences en tant qu’utilisateur. Parce que nous sommes toujours en interaction avec la machine, la technologie évolue sans cesse afin de nous offrir un parcours encore plus satisfaisant. Les applications, les sites internet, les ordinateurs, les smartphones… En bref, les interfaces se réinventent pour parler à nos émotions et se faire aimer.

NFT

Cette technologie innovante s’est retrouvée sous le feu des projecteurs, mais pas pour les bonnes raisons. Souvent associés aux dérives spéculatives du marché de l’art, les NFT sont pourtant très utiles pour les marques. En effet, ces jetons non fongibles permettent d’authentifier des objets virtuels ou non. Il est donc possible de leur trouver de nombreuses applications dans des domaines variés, y compris pour le marketing.

Marketing sensoriel

Un produit ne représente pas seulement un ensemble d’atouts marketing pour le consommateur. Celui-ci parle à ses sens et évoque des émotions à un niveau très personnel. Parce que chacun d’entre nous a ses préférences, nous ne faisons pas toujours nos choix de manière rationnelle. C’est même très rarement le cas. Donc le marketing sensoriel à une mission simple en apparence : faire préférer en parlant aux sensations des acheteurs.

Soft skills

Que l’on soit bardé de diplômes, ou que l’on possède des compétences très recherchées, on n’est peu de chose sans soft skills. Et les entreprises s’en sont bien rendues compte pendant la crise sanitaire. Les atouts de l’intelligence émotionnelle ont démontré leur efficacité durant ces mois difficiles. De plus, cette période a également mis en relief la dimension stratégique des ressources humaines.

Influenceur

Avec l’avènement du social shopping, les influenceurs ont gagné une place particulière dans le paysage du marketing. Aujourd’hui, ce sont de véritables leaders d’opinion ayant un fort pouvoir de recommandation sur leur communauté. Mais quelle que soit l’envergure de cette dernière, et la nature de la collaboration avec la marque, il est nécessaire pour eux d’être très transparent avec leur audience.

Les jeunes & l’actu

Les jeunes ne consultent plus l’actualité comme le faisaient leurs parents. Les médias traditionnels n’ont plus la cote, parce que aujourd’hui les réseaux sociaux sont leur principale source d’information. Totalement ancrées dans leur habitudes, ces plateformes sont capables de personnaliser leur fil.

Vie privée

Qu’on y attache de l’importance ou non, il est difficile de préserver sa vie privée. Tout un chacun peut avoir le sentiment de la maîtriser, mais nos habitudes nous trahissent. En naviguant sur internet, en ayant un smartphone sur soi, en partageant sur les réseaux sociaux, nous disséminons nos données un peu partout sans le vouloir.

Métamarketing

Il y a de fortes chances que vous ayez entendu parlé du métavers. Ce nouveau monde virtuel est en train d’émerger en créant les outils dont le grand public a besoin pour y évoluer. Des technologies qui ont déjà un impact sur notre quotidien. De fait, de nombreuses marques commencent à s’y intéresser.

Omnicanalité

Avant, une campagne publicitaire suffisait pour emmener les prospects vers le point de vente. Aujourd’hui, les canaux se sont multipliés, et l’acte d’achat s’est dématérialisé ! Une avancée vraiment bénéfique pour l’entreprise, mais qui n’est pas sans conséquences pour les marketeurs.

Résilience

Personne ne peut nier l’évidence aujourd’hui. L’activité humaine a de fortes répercussions sur notre environnement. Dans ce contexte, l’innovation adapte sa posture pour mieux répondre aux enjeux. La recherche de la performance n’est plus la priorité. Et dans tous les domaines, elle fait preuve de résilience.

Blanding

Et s’il suffisait de simplifier l’identité d’une marque pour être efficace ? Le blanding est une tendance de design prônant l’épuration à l’extrême des codes de la marque pour faciliter l’attribution, et favoriser l’expérience client. Celle-ci est issue du monde des start-up, et est maintenant adoptée par les plus grandes entreprises.

FLoC

En 2022, nous assistons à la disparition progressive des cookies tiers. Servants aux régies pour pister les internautes, ces derniers assurent l’efficacité de la publicité en ligne. C’est pourquoi Google a mis au point un système alternatif. Avec le FLoC, les utilisateurs sont ciblés de manière groupée en fonction de leurs centres d’intérêt.

Relations presse

Les journalistes représentent une cible privilégiée pour les marques. Et ce, malgré l’apparition des réseaux sociaux ainsi que des influenceurs. Pour toucher les consommateurs avec un discours crédible, les médias traditionnels n’ont pas perdu de leur efficacité. Mais une campagne de relations presse nécessite une méthodologie éprouvée afin d’être performante.

Référencement naturel

Même si beaucoup de marques semblent le penser, il n’y a pas que le référencement payant sur Google. Le moteur de recherche incontournable affine sans cesse son algorithme pour améliorer sa pertinence auprès des internautes. C’est pourquoi, il faut adopter de bonnes pratiques pour être affiché dans les premiers résultats.

Théorie U

L’innovation peut prendre de nombreux chemins pour éclore. Tout dépend de l’objectif fixé au départ. Dans le cas de la théorie U, ce sont l’introspection individuelle et collective qui permettent de faire naître des solutions de rupture. Le but étant de remettre en cause sa perception du présent, pour mieux aborder les enjeux futurs.

Ubiquité

Depuis toujours, l’être humain caresse le rêve de pouvoir être partout en même temps. À tel point que notre société actuelle nous l’impose. Mais pour devenir omniscient, l’homme a besoin de la machine. Son rapport avec cette dernière rend ses interactions à distance artificielles.

Monde d’après

La pandémie que nous traversons a donné naissance à l’idée que la société pourrait être tout autre. Plus respectueuse de l’environnement, de l’être humain… Pourtant, le temps a passé et nous ne voyons pas vraiment émerger ce “monde d’après”. Aujourd’hui, l’activité économique a repris ses droits.

Adaptive learning

Le marché de l’emploi évolue en même temps que les entreprises. Et avec le progrès technologique, cela va toujours plus vite. Alors, pourquoi ne donnons-nous pas aux salariés de demain la capacité d’apprendre par eux-même ? C’est l’approche que prône l’adaptive learning.

Who marketing

Aujourd’hui, la complexité est devenue inévitable en matière de marketing. Alors, comment arriver à conserver une certaine cohérence ? Même s’il n’empêche pas la gestion de la génération de leads, le who marketing nous offre une piste intéressante à explorer.

3D

Des représentations textuelles d’hier, à la 3D d’aujourd’hui, c’est tout un monde qui sépare les ordinateurs modernes de ceux d’antan. Dans le futur, avec l’aide de l’intelligence artificielle, de nouvelles applications pourront s’ouvrir à ceux cherchant toujours plus d’immersion en matière de graphisme.

Expérience collaborateur

Et si la satisfaction au travail était un vrai levier de croissance pour l’entreprise ? Beaucoup en sont persuadés, c’est pourquoi l’expérience vécue par les collaborateurs devient aussi importante que celle des clients.

Média vidéo

Le journalisme adapte son offre aux usages des internautes. C’est pourquoi des acteurs “pure player vidéo » sont apparus dès 2016. Les formats “à la Brut” ont fait des émules, et aujourd’hui, ce sont deux médias qui se positionnent avec une approche tournée à 100% vers les réseaux sociaux.

Mème

Les mèmes sont nés avec les réseaux sociaux. Ces images humoristiques animées, ou non, font rire les internautes et sont très populaires. Donc, les marques se les approprient afin de se rapprocher de leur cible, mais pas uniquement.

Excubation

Pour innover, il ne suffit plus d’avoir une idée dans un garage. Les start-ups ont besoin du soutien des grandes entreprises pour se développer. Et inversement, ces grands groupes sont toujours à la recherche de souplesse pour innover sans prendre de risque.

Viande végétale

L’alimentation alternative pourrait devenir une norme dans les années à venir. Pendant que la production et la consommation de viande ne cessent de grandir, les problématiques de développement durable sont de plus en plus pressantes.

Storymaking

Est-ce vraiment la fin de l’histoire ? Plutôt que de se contenter de la raconter, les marques veulent maintenant la faire vivre à leurs consommateurs. En incluant ces derniers dans le récit, le storymaking leur offre toutes les preuves dont ils ont besoin pour partager un vécu crédible et plaisant avec elles.

Dark social

Les internautes connaissent aujourd’hui le community management. Ils n’ont plus envie d’interagir avec les marques, mais simplement de partager des contenus avec les personnes qui comptent pour eux. Donc, les recommandations passent en privé et les entreprises ont de plus en plus de mal à mesurer leur impact.

Métavers

Les mondes virtuels existent déjà depuis quelques années. Et pourtant, l’émoi que provoque le métavers n’étonne personne. Alors que l’application de cette technologie n’est encore qu’hypothétique, ses perspectives sont extrêmement prometteuses, que ce soit en matière d’expérience ou de business.

Non-temps

Notre quotidien au travail n‘est pas des plus reposants. Surtout pour notre esprit ! Toujours en train de répondre à l’urgence, nous oublions souvent de prendre le temps de penser. Parce que le stress tue la créativité, il est plus que nécessaire d’adopter le concept de non-temps pour retrouver le chemin de l’innovation.

Holochain

Tout le monde entend parler de la blockchain. Malheureusement, ses applications sont réservées à ceux qui font l’effort de comprendre ses atouts. En parallèle, la holochain émerge avec la volonté d’offrir à tous la possibilité de s’approprier les logiciels populaires sur internet.

Social média

Plus que jamais, les réseaux sociaux occupent une grande place dans la stratégie des annonceurs. Si la gestion d’une communauté est acquise ne serait-ce que pour cultiver la relation client, la conquête est maintenant un nouveau terrain à occuper.

Programmatique

Que faire pour échapper aux GAFA sur internet ? En matière de publicité programmatique, pas grand chose… Aujourd’hui ces grands acteurs possèdent 75% du marché, et ce sera bientôt 100% avec la disparition des cookies tiers.

Design

Nous voyons le design partout. Pourtant, nous sommes incapables de définir l’essence du design. Par son travail et son discours, Paul Rand avait une vision qu’il est bon de rappeler aujourd’hui. Parce que c’est un moyen de véhiculer une idée, c’est un outil qu’il faut savoir comprendre pour améliorer son efficacité.

La mode éthique

Face au contexte actuel, les comportements des consommateurs changent. Pour des raisons éthiques ou économiques, ces derniers ont tendance à moins acheter de vêtements. Ce constat quelque peu pessimiste représente pourtant une formidable chance pour les marques adoptant le développement durable.

Freelance

Pourquoi recruter un expert quand on peut l’employer en freelance ? Dans tous les domaines, les indépendants représentent un véritable atout pour les entreprises. Par leur agilité, ils apportent à ces dernières la souplesse dont elles ont cruellement besoin aujourd’hui.

L’effet papillon

Vous connaissez cette expression depuis toujours. Mais maintenant, la force du papillon est bien plus grande grâce aux réseaux sociaux. C’est pourquoi, en tant que marque, il est nécessaire de se préparer à affronter un ouragan.

Headless commerce

Les sites de e-commerce sont présents partout ! Smartphone, montre ou frigo… L’enjeu consiste à s’adapter à ces nouveaux supports, mais surtout, à conserver une expérience utilisateur aussi agréable qu’efficace.

Marketing de l’engagement

Tout le monde est sur les réseaux sociaux. Les marques se tournent donc vers leurs principaux influenceurs pour toucher leurs prospects. Ce principe marketing n’est pas nouveau, mais évolue en même temps que ces influenceurs.

Le sens du travail

Le marché du travail continue sa mutation. Et beaucoup d’entreprises, grandes ou petites, ne savent plus comment faire pour attirer et retenir les talents. Peut-être parce qu’elles ne sont plus en phase avec les aspirations personnelles des salariés…

Raison d’être

La responsabilité sociale d’entreprise et la loi Pacte ont été un avant-goût. Et la crise sanitaire a été l’accélérateur. La place des marques dans la société n’est plus la même qu’hier dans l’opinion. C’est pourquoi, il est nécessaire pour elles de s’interroger sur leur mission.

Protection des données

Tout le monde a entendu parlé de la RGPD. Mais doit-on se contenter de cette réglementation ? En effet, la protection des données est d’autant plus importante aujourd’hui face à l’hégémonie des GAFAM. Pour les consommateurs et les professionnels, il existe des solutions innovantes et éthiques.

L’expérience client

Le contexte actuel a beaucoup contribué à l’engouement des consommateurs envers le commerce en ligne. Et bien évidemment, le retour en arrière n’est plus possible. Attachés à une expérience fluide et facile, les clients ne voient plus la frontière entre physique et digital.

Ressources humaines

La crise sanitaire a joué le rôle de révélateur dans les entreprises. En remettant les choses à plat, ces dernières se sont aperçues de l’importance du dialogue social. L’utilité de leurs salariés ayant été mise au grand jour avec le télétravail, un exercice de répartition a dû être fait.

Éco-design

À l’heure où l’ensemble des entreprises doit s’interroger sur son empreinte environnementale, comment continuer à communiquer de manière responsable ? Avec l’éco-design, une nouvelle tendance émerge. Graphisme, production papier et audiovisuel…

L’internet quantique

La technologie quantique en est encore à ses balbutiements. Et pourtant, de nombreuses applications sont envisagées dans des domaines aussi divers que variés. Informatique, recherche…

LinkedIn

Vous n’êtes pas sans savoir que le réseautage a beaucoup changé depuis quelques années. Aujourd’hui, LinkedIn permet de rapprocher les professionnels de tous les secteurs.

Télétravail

Le télétravail a explosé et le retour en arrière n’est plus possible. Face à ce changement quelque peu cataclysmique pour bon nombre d’organisations, chacun a dû s’adapter dans l’urgence. Parce que le travail à distance n’est pas forcément ce que l’on croit, il est nécessaire de comprendre les besoins des salariés pour mieux y répondre. En effet, le télétravail peut être facteur d’inégalité sociale.